PLANETE CULTURE's Fan Box

PLANETE CULTURE sur Facebook

Blog d'information générale sur l'actualité au Burkina Faso

mercredi 24 décembre 2008

Vu et entendu à l’audience : Un tengsoaba au frais

mardi 23 décembre 2008.

Lallogo Mahamoudu Ibrahim et Lallogo Guiguiri ont comparu devant le tribunal de Kaya pour destruction de récoltes et de plants. L’un est chef de terre et commande de Diapaga à Tougouri et l’autre est chef de village.
Sur un terrain attribué pour y faire du maraîchage, des arbres auraient été plantés sans avis et consentement. On est allé les arracher et remettre au préfet. Le tengsoaba devant toute l’audience à assumer la responsabilité. Il est vrai que selon la RAF, l’Etat est désormais propriétaire des terres. Le problème terrien est crucial et le régler devant les juridictions laisse toujours des traces. Le tengsoaba de Belga dans le Namentenga et le chef de Nimtenga en ont pris pour trois mois de prison ferme et 100 000 F CFA d’amende. Nous y reviendrons dans les brève.


--------------------------------------------------------------------------------

24 mois pour la récidive

Ousmane Diandé dit Koago avait déjà été condamné en 2006 à 12 mois de prison pour le vol d’un bœuf. Voilà que le 15 novembre 2008, il quitte Kaya pour se rendre à Barsalogo où il soustrait un taureau appartenant à Ousmane Diandé qu’il vient vendre à Kaya . Ce dernier ayant retrouvé son taureau, le voleur, Ousmane Diandé a été condamné cette fois-ci à 24 mois de prison ferme, puisque les 12 premiers mois pour le premier vol ne lui pas permis de s’amender selon le parquet.


--------------------------------------------------------------------------------

Un trio dangereux

Adama Sondé va, avec Bocoum, voler les bœufs du vieux Nabyouré Ouédraogo. Ces bœufs au nombre de sept sont vendus à Idrissa Diallo pour la somme de 275 000 F CFA. Ce dernier appelle Issa Kaboré qui est boucher à Ouagadougou à le rejoindre à Louda où le marché est conclu à 375 000 F CFA. Issa retourne à Ouagadougou, ramène un camion qui vient chercher les bêtes. Voilà que dans ses recherches, le vieux Nabyouré met la main sur Adama qui indexe Idrissa. Le dernier livre le nom de Issa et les pandores demandent à Idrissa de l’appeler pour lui dire qu’il a de la viande. Ainsi, Issa tombe dans le guet-apens. Au verdict, Adama écope de 12 mois de prison ferme. Idrissa et Issa ont prit pour 12 mois de prison avec sursis, mais devront payer solidairement au vieux Nabyouré la somme de 1 200 000 F CFA. Nous nous demandons, combien de bêtes ont pu ainsi disparaître sans laisser de traces !


--------------------------------------------------------------------------------

Le tribunal met les points sur les "i"

L’affaire de Dargo a été appelée à la barre, le mercredi 17 décembre 2008 et renvoyée au mercredi 14 janvier 2009 pour être définitivement jugée. En effet, cela fait plusieurs fois déjà que des prévenus ne comparaissent pas. Pour le parquet, qu’ils viennent ou pas, l’affaire sera jugée, advienne que pourra. Pour mémoire, lors d’une journée de sensibilisation organisée par le gouverneur dans la région du Centre-Nord sur financement de l’UNICEF, l’étape de Dargo a été écourtée et des affrontements ont eu lieu entre les Kafando et les Zidwemba, partisans du chef et du maire. Sidwaya avait fait échos de l’événement sur plusieurs pages, suite à l’interview du haut-commissaire du Namentenga. Pour ceux qui se rappellent, le marché de Dargo avait été fermé pendant plusieurs mois, suite à des affrontements entre les Kafando et les Zidwemba. C’est dire donc qu’on n’est pas sorti de l’auberge. Pour le président du tribunal, il leur serait parvenu que des habitants de Dargo menacent de marcher...


--------------------------------------------------------------------------------

Voleur dans les maquis

7 chaises, 4 verres, des couvre-verres volés, voilà ce dont était accusé Lassané Belemviré. Selon Lassané, il était ivre et a soustrait des verres et des chaises au maquis Chemin de fer situé au secteur n°1 de Kaya. Ensuite, il se rend au maquis Faso ivoire au secteur n°2, se faire servir, paye et prend tout son temps pour vider son verre. A la fermeture, profitant de l’inattention des serveuses et des ramasseurs, il s’empare de chaises et de verres qu’il va cacher dans les fleurs. Mais hélas, un œil vigilant avait suivit son manège et il fut arrêté car, celui qui l’a signalé le connaît mais pas comme employé du maquis qui avait d’ailleurs perdu, auparavant, des chaises et des verres. Lassané Belemviré prit pour 4 mois de prison ferme et devra rembourser 100 000 francs CFA au maquis pour les biens disparus.


--------------------------------------------------------------------------------

Il s’entête et prend 12 mois fermes et 25 000 F CFA d’amende

Alassane Sawadogo est apprenti-chauffeur. Il se rend au bar Amitic de Kaya et a eu une prise de bec avec la serveuse Adja Dao qu’il attend à la descente et gifle. Adja va déposer plainte à la gendarmerie. Le cousin à Alassane va s’acquitter de l’amende et les pandores disent à Alassane de laisser la fille tranquille. Dès qu’il est dehors, il récidive. Or, il reconnaît se droguer et vole. C’est dire que la serveuse Adja est plus utile à la société que lui. Pour avoir bravé le conseil des pandores, Alassane s’en sort avec 12 mois de prison ferme et 25 000 F CFA d’amende.

Jacques NONGUIERMA (AIB/Kaya)

Sidwaya

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget

Archives du blog