PLANETE CULTURE's Fan Box

PLANETE CULTURE sur Facebook

Blog d'information générale sur l'actualité au Burkina Faso

dimanche 28 décembre 2008

POT-POURRI : Quand un membre de la société civile est corrompu

vendredi 26 décembre 2008.

Un membre influent de la société civile burkinabè, de surcroît un dirigeant d’une importante organisation de défense des droits de l’homme, est trempé dans une affaire louche. L’affaire remonte au mois d’avril 2008. L’intéressé a un ami français qui est le patron d’une importante société.
Cette société a une représentation au Burkina et c’est celle-ci qui, entre-temps, était menacée de faillite, du fait de crédits trop élevés. C’est ainsi qu’en le conduisant auprès d’un négociateur, le militant des droits de l’homme est parvenu à tirer son ami expatrié d’affaire. Tout se serait bien passé si seulement le militant de la société civile qui s’est ainsi hasardeusement lancé dans l’intermédiation d’affaires, n’avait pas voulu gruger l’homme par qui il a pu sauver son ami français.

Notre dirigeant de la société civile a plusieurs fois encaissé, indûment, des sommes colossales au titre des commissions de certaines autorités qui, selon lui, seraient intervenues pour la résolution du problème. Pourtant, celui-là même grâce à qui l’affaire a pu être réglée n’a perçu aucune somme venant du Français. C’est pour s’en plaindre qu’il s’est confié à la Rédaction du "Pays" le 18 décembre 2008. Selon la victime, le Français devait à ses créanciers des dizaines de millions de F CFA. Mais grâce à elle, cette somme a été ramenée finalement à moins de dix millions de F CFA seulement.


--------------------------------------------------------------------------------

Pô : de l’arbitraire au commissariat de police ?

Des affectations opérées récemment au commissariat central de police de Pô ne seraient pas du goût des agents intéressés. Selon nos sources, la décision est perçue comme une sanction contre des fonctionnaires, qualifiés de revendicateurs et de syndicalistes, qui se seraient opposés contre le taux de ponction faite sur leurs frais de mission. En plus d’être contre cette pratique, ces mêmes personnes s’interrogent sur la destination des sommes ponctionnées ou de montants exigés à chaque retour de mission. Selon toujours nos sources, la pratique, quoique illégale, serait un moindre mal si les sommes en jeu n’étaient pas considérables. Il est par exemple question de ponction de 9 000 F CFA sur des frais de mission de 10 000 F CFA ou de dépôt de la somme de 6 000 F CFA par agent de retour de mission à Dakola à la frontière avec le Ghana. Ou bien encore 15 000 F CFA à déposer systématiquement par toute équipe revenant de mission de contrôle. La décision d’affectation à Zecco - elle serait effective depuis le 16 décembre dernier - étant prise suite à la volonté des concernés de ne plus accepter qu’une ponction de 50%, ces derniers parlent de décision arbitraire et voudraient également connaître la destination et/ou l’usage fait des différentes retenues sur leurs frais.

Incendie au secteur 4 de Ouahigouya : une maison partie en fumée Le phénomène d’incendie est en train de prendre de l’ampleur ces derniers temps dans la commune de Ouahigouya. Depuis novembre, ils sont nombreux, ceux qui en ont été victimes. Le vendredi 19 décembre dernier,Seydou Ouédraogo, connu sous le pseudonyme de "Brésilien", habitant du secteur 4, a vu sa maison partir en fumée. Les dégâts matériels ont été énormes, mais on ne déplore aucune perte en vie humaine. Selon une voisine, qui a alerté les sapeurs-pompiers, tout serait parti d’une des chambres appartenant aux enfants. Les chambres comme le salon ont été atteints. N’eût été l’intervention rapide des soldats du feu, le bilan aurait été plus lourd. L’on ignore pour le moment les causes réelles de cet incendie.


--------------------------------------------------------------------------------

Des Burkinabè de l’extérieur s’organisent

L’Association des Burkinabè de l’extérieur pour le développement (ABED) organise une conférence de presse le samedi 27 décembre 2008 à 9h à l’auberge l’Oiseau bleu (secteur 1). L’ABED est une ONG apolitique dont les activités sont axées sur le droit, l’humanitaire et le social.


--------------------------------------------------------------------------------

En attendant l’ambassade et les visas du Japon à Ouaga

Yukuo Marata, premier secrétaire de l’ambassade du Japon au Burkina, est également le chargé d’affaires de ladite institution qui ouvrira ses portes dans notre capitale. Une ambassade du Japon à Ouaga, c’est le rêve de nombreux Burkinabè qui devaient s’adresser à Abidjan pour certaines de leurs préoccupations. Ce voeu sera donc exaucé d’ici au 1er janvier 2009, date à laquelle la représentation diplomatique s’installera à Ouaga, plus précisément dans le quartier huppé de Ouaga 2000. Selon donc Yukuo Murata, le chargé d’affaires, en attendant l’arrivée du nouvel ambassadeur, la représentation diplomatique aura toutes les prérogatives dévolues à ce genre de structure, sauf celle de délivrance de visa. Pour cet aspect, il faudra continuer à s’adresser à l’ambassade du Japon à Abidjan. Jusqu’à mars ou avril où le sésame pour le Japon pourrait s’obtenir à Ouaga.


--------------------------------------------------------------------------------

CNRST : les chauffeurs créent une association

Le personnel chauffeur du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) a procédé à la création d’une association dénommée Association du personnel chauffeur du Centre national de la recherche scientifique et technologique (APC/CNRST). L’APC/CNRST qui est présidée par Michel P. Ouédraogo, a pour objectifs de : - susciter l’entraide et la solidarité entre ses membres ; - lutter contre la pauvreté ; - apporter une assistance aux cas sociaux (malades, personnes âgées) ; - développer les compétences des membres de l’association ; - restaurer l’environnement ; - promouvoir l’agro-foresterie ; - promouvoir l’agriculture.


--------------------------------------------------------------------------------

Me Pacéré : 35 ans de barreau célébrés ce dimanche

C’est ce dimanche 27 décembre que Me Titinga Frédéric Pacéré commémorera, à Manéga, le 35e anniversaire de sa prestation de serment d’avocat. Ce sera une Journée d’accueil, d’hommages et de festivités que vivront les invités et le public qui feront le déplacement de Manéga.

CDP-Yatenga : une mission du BPN à Ouahigouya Une mission du bureau politique national (BPN) a rencontré les militants et sympathisants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) du Yatenga, le dimanche 21 décembre dernier dans la salle de réunions de l’hôtel de l’Amitié de Ouahigouya.Ils étaient venus des villages et secteurs, suite à l’appel du bureau local.Selon quelques participants à la rencontre, il était question pour le BPN, de donner des informations relatives à la vie du parti et dégager des perspectives.


--------------------------------------------------------------------------------

Paroisse de Gaoua : RBC au secours des plus démunis

Réadaptation à base communautaire (RBC) /Gaoua a organisé le 5 décembre 2008 des journées portes ouvertes où des personnes démunies, en particulier des handicapés, ont reçu diverses opportunités. C’est ainsi que certains d’entre eux ont bénéficié de tricycles pour leur déplacement. Des consultations ophtalmologiques ont été faites gratuitement en marge de ces journées. La prière à la paroisse Sacré Cœur de Gaoua a constitué le bouquet final. Lesdites journées étaient placées sous le parrainage de Monseigneur Der Raphaël Dabiré.

+---------------

La FIFA décide des conditions minimales pour les contrats de footballeurs professionnels

La FIFA a informé ses associations membres, le 24 novembre 2008, d’une nouvelle directive visant à instaurer des standards internationaux minimaux pour les clauses des contrats de travail des footballeurs. Les 208 associations membres sont ainsi encouragées à faire respecter les exigences minimales requises pour les contrats des footballeurs professionnels, celles-ci couvrant les droits et obligations des joueurs et des clubs. Cette initiative marque une étape importante dans le travail de modernisation des relations sociales du monde du football que la FIFA a entrepris en étroite collaboration avec la FIFPro (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels) depuis 2001.

Cette coopération entre les deux institutions depuis sept ans, s’est traduite notamment par la mise en place en 2002 de la Chambre de résolution des litiges, la signature d’un partenariat en 2006 et une consultation permanente sur tous les sujets actuels du football. Elle représente aujourd’hui une sérieuse avancée dans le dialogue social entre les membres de la pyramide mondiale du football.

Gala du joueur mondial de la FIFA 2008 : la liste des nominés

La liste des nominés aux titres de joueur mondial et de joueuse mondiale de la FIFA 2008, dont le gala aura lieu à l’opéra de Zurich le 12 janvier 2009, a été rendue publique vendredi dernier. Voici par ordre alphabétique, les noms : les hommes, Kaka (Brésil), Lionel Messi (Argentine), Cristiano Ronaldo (Portugal), Fernando Torres (Espagne) et Xavi (Espagne) ; les femmes, Nadrine Angerer (Allemagne), Cristiane (Brésil), Marta (Brésil), Birgit Prinz (Allemagne) et Kelly Smith (Angleterre). D’intéressantes modifications ont été apportées à l’édition 2008 du Gala du joueur mondial de la FIFA, dont notamment la participation de cinq footballeurs et cinq footballeuses, alors que seuls trois de chaque catégorie étaient nominés les années précédentes. La liste des nominés a été confirmée par le vote des entraîneurs et des capitaines des équipes nationales masculines et féminines du monde entier parmi une longue liste de joueurs et de joueuses établie par la FIFA. En outre, les traditionnels Prix du président de la FIFA et Distinction fair-play de la FIFA seront également remis.


--------------------------------------------------------------------------------

Clubs UNESCO : grande réunion ce week-end

Dans le cadre de la relance du mouvement des clubs UNESCO, une grande réunion des anciens membres de la Fédération burkinabè des associations et clubs UNESCO est prévue pour le 27 décembre au siège du FBACU. C’est une réunion d’information et d’échanges convoquée par le commissaire général.


--------------------------------------------------------------------------------

Hôtellerie et restauration : une formation en vue

Dans le cadre de son programme d’insertion socioprofessionnelle en faveur des couches défavorisées, le Centre de formation en hôtellerie de Ouagadougou recrute des jeunes filles et garçons pour une formation qualifiante et subventionnée à des fins d’emplois directs en restauration. La durée de la formation est de 45 jours, et le niveau d’études requis est le CEP. Les dossiers de candidatures sont recevables du 26 décembre 2008 au 05 janvier 2009 à parti de 7h30mn, au centre sis à Samandin, secteur 7, non loin du marché Koukinyaar, à l’immeuble rouge.


--------------------------------------------------------------------------------

BLOCS-NOTES

- Loro Mazano, auteur burkinabè vivant en France, procédera à la dédicace de ses oeuvres le 27 décembre à partir de 15 heures à l’Espace Harmattan, à Ouagadougou.

- Dans le cadre de ses activités annuelles, la Jeunesse étudiante catholique (JEC) du Burkina organise du 27 au 30 décembre 2008 au Collège Notre Dame de Kolgh Naaba son Comité national. Ce sera pour les militants un cadre de formation, d’appréciation des programmes d’activités annuels des différents diocèses pour une action toujours plus visible.

Le Pays

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget

Archives du blog